Learning Expedition chez TERACTEM


Logo Teratem entreprise libérée

Le 2 Octobre je participais à la Learning Expedition organisée par MOM21 chez Teractem. Voici le compte rendu publiè sur le blog de MOM21.

Opérateur, aménageur, et promoteur, TERACTEM accompagne les collectivités territoriales de la Haute-Savoie, dans leurs projets d’urbanisme et d’aménagement. Société d’économie mixte en aménagement du territoire, TERACTEM, c’est plus de 60 personnes localisées à Annecy.

 

Les dates clés de Teractem

2005 : Entrée dans la concurrence

2011 : Suite à la perte de contrats, les dirigeants font réaliser une étude sur l’image et un diagnostic stratégique qui, entre autre, fait apparaître « un manque de management »

2012 janvier : Arrivée d’Axelle MILOCHEVITCH comme Directrice adjointe, après un parcours dans le Logement Social et dans le consulting. Elle fait le constat d’une entreprise avec une culture de l’écrit, plus orientée technique que relation et avec beaucoup de statut et de contrôle.

2012 1er Juin : lancement du plan « Ambition 2016 » qui acte, notamment qu’un manager n’est pas obligatoirement un expert et que la gestion de projet est le mode de fonctionnement de l’entreprise, ce qui permet de décloisonner les services de l’époque.

L’équipe de Direction, puis les managers, et enfin l’ensemble des salariés, suivent un parcours de formation. Ce sont les mêmes stages avec les mêmes contenus, la communication, et la connaissance de soi (MBTI).

2013 Avril : lecture par les 2 directeurs adjoints du livre d’Isaac GETZ « Liberté & Cie » et de l’entreprise qui croit que l’homme est bon (J.F.ZOBRIST). « C’est une évidence  c’est ce que nous voulons »

2013 1er Juillet : Discours annonçant que TERACTEM va devenir une « entreprise agile et libérée » « libérons les énergies »

La direction s’attaque tout de suite à deux symboles de l’ancienne organisation :

  • Les places de parking réservées sont supprimées
  • La gestion des congés payés est libérée

2013 : Déploiement des groupes de travail. 4 groupes, par fonction (Chefs de projet, Assistantes, chargés d’opérations, fonctions support), se réunissent autour d’un animateur et répondent à ces4 questions, qu’est-ce qui est :

  • A Garder ?
  • A Supprimer ?
  • A améliorer ?
  • A rajouter ?

Après restitution, 4 axes font l’objet de plans d’actions :

  • le rôle du manager
  • la gestion des compétences
  • la Rémunération
  • la gestion de projet (le mode collaboratif)

…L’objectif est de supprimer petit à petit les 5C qui existent : « c’est con mais c’est comme ça »

 2014 Octobre : Disparition de l’organigramme : « Notre organigramme ce sont nos valeurs »

Les valeurs ont été définies et formalisées sous forme de blason et devise par les collaborateurs.

  • Professionnalisme
  • Ecoute
  • Engagement
  • Rigueur
  • Innovation
  • Esprit d’équipe

Le rôle du manager est d’être un coach au service des équipes en valorisant les talents.

 

Focus sur la rémunération

« Le salaire paye la performance…et la sueur de chacun vaut le même prix »

  • L’intéressement est le même pour chacun (d’où baisse de la rémunération des plus hauts salaires)
  • Abandon du système de primes
  • Prime exceptionnelle uniquement pour :
    • Surcharge ponctuelle de travail
    • Projet volontaire (3 personnes sont concernées)

L’animation des réflexions sur la rémunération a aussi été confiée aux délégués du personnel avec pour question « comment voulez-vous être rémunérés ? ». Il en est ressorti la compréhension commune que le sujet était compliqué et que ce qui avait été modifié n’était pas si mal.

 

Focus sur le réseau social interne

Un facebook interne a été mis en place qui permet à chacun d’adhérer à des groupes sur le mode « qui veut travailler avec moi ? », partager des connaissances, partager les photos des événements (conférences, formations, fêtes).

Yammer, c’est le nom du réseau, a permis de fluidifier les échanges et la communication entre collaborateurs.

Bien sûr il n’existe aucun modérateur.

 

Les bénéfices du mode libéré pour TERACTEM

  • « + de commercial » : le taux de transformation des offres a été amélioré
  • moins d’arrêt maladie de courte durée
  • un meilleur climat social :
    • + de solidarité
    • + d’engagement
    • + festif

 

Axelle nous confie « j’ai un job de rêve dans une boîte de rêve dans une ville de rêve et dans une région de rêve ! »

 

Les limites du nouveau système

Les collaborateurs ont répondu à un questionnaire avec pour questions « quels sont les avantages de l’ancien système qui vous manquent» ou encore « quels sont les inconvénients du nouveau mode » ?

et leurs réponses rendues publiques. 55 réponses sur 65 présents. Parmi les quelques inconvénients négatifs :

  • trop de sollicitations et d’événements internes
  • manque de reconnaissance : qui sait ce que je fais ?
  • prise de responsabilité, ce n’est pas si simple…

En revanche, à la première question, la réponse est « rien » à plus de 70%.

 

Les axes de développement

Mieux se connaître pour mieux performer individuellement et en collectivement. Chez TERACTEM les salariés sont accompagnés pour mieux communiquer et collaborer ensemble.

 

La rencontre avec les collaborateurs

Nous avons pu partager des pizzas avec 7 à 8 collaborateurs qui se réunissaient entre 12h et 14h pour répéter une série de sketchs qu’ils comptaient produire pour illustrer une intervention sur l’expérience TERACTEM.

Les sketchs humoristiques tournaient en dérision l’ancien système :

  • les parapheurs et les procédures pour obtenir une validation de projet
  • le système des fournitures (dont l’accès était strictement encadré avec fermeture du local, aujourd’hui fournitures en libre accès)
  • les réunions pour décider des congés payés.

Verbatim sur les bénéfices de la nouvelle organisation :

+ de Confiance

+ de Responsabilité

Libérateur

Respecte mes valeurs (confiance et autonomie)

Plus d’autonomie et moins de cadre

La confiance passe devant la position hiérarchique,

On se dit bonjour le matin et ça change tout

On a appris à se connaître et à se parler

Plus de bienveillance et de la compréhension

Une bouffée d’oxygène énorme, plus le poids de la hiérarchie

On a des réunions où on apprend à faire participer chacun et ça nous apporte beaucoup…

On a appris à mieux se connaître pour mieux travailler ensemble

 

Verbatim sur les limites de la nouvelle organisation :

On ne se donne pas tous les mêmes moyens, on n’avance pas tous au même rythme

On s’investit plus…mais pas en terme de fatigue

Je suis bien heureuse de venir bosser mais ce n’est pas un club de vacances

Des frustrations chez ceux qui ne peuvent pas participer à tout ce qui se passe.

Diffusez l'Entrepreneur du Changement sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.